40è anniversaire de l’assassinat du Dr Outel Bono: compte-rendu de la commémoration

Commémoration-photo-140EME ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DU DR OUTEL BONO, MARCHE DE COMMEMORATION PARIS 26 AOUT 2013. COMPTE -RENDU

(Annexe : Allocution, cliquer sur ce lien : Texte de l’allocution de M. Antoine Bangui. )

A l’appel du Groupe d’initiative, des Tchadiens de toutes opinions se sont retrouvés le matin du lundi 26 août pour la commémoration  du 40ème anniversaire de l’assassinat du docteur Outel Bono. L’heure et le lieu du rassemblement ont été fixés pour coïncider symboliquement avec ceux correspondant aux circonstances du crime. Les participants se sont d’abord regroupés à l’angle de la rue de la Roquette et de la place de la Bastille avant de remonter la rue de la Roquette jusqu’au n° 80, à l’endroit même où le docteur Outel Bono avait été abattu par un tueur à gage. Ils ont ensuite poursuivi leur marche rue Sedaine où ils se sont arrêtés au n° 65, devant la porte de l’immeuble où il habitait. Ils ont ainsi refait le trajet que le docteur Bono avait parcouru entre son domicile et le lieu où était garée sa voiture près de laquelle il fut lâchement abattu. L’émotion était grande car nous prenions conscience que quarante ans après lui nous mettions physiquement nos pas dans les siens. Symbole fort et hommage rendu à ce grand héros de la lutte démocratique au Tchad comme pour rappeler à tous les démocrates tchadiens de suivre son exemple en retrouvant son parcours moral et politique. Les pancartes dressées par les manifestants avec le portrait de notre compatriote ont attiré l’attention des résidents du quartier ainsi que celle des passants sensibilisés par leurs textes tels que, entre autres : « Dans cette rue, il y a 40 ans, le docteur Outel Bono, démocrate tchadien, fut abattu par un tueur jamais retrouvé ». En clôture de la cérémonie, il y eut quelques prises de paroles :

Bono6Monsieur RaphaIel Kabo CAMAN, parent du docteur Outel Bono, a remercié, au nom de tous les proches du défunt, les initiateurs de cette commémoration et les participants. Il a donné quelques détails sur l’enfance du docteur Bono. Remarqué très tôt pour son intelligence exceptionnelle, de Fort-Archambault (Sarh) où il avait commencé son cycle primaire, il fut ensuite envoyé par l’administration française à Fort-Lamy (N’Djamena), puis en France, pour poursuivre des études secondaires et universitaires. Sa famille et son entourage se sont toujours abstenus de prendre des positions publiques en gardant néanmoins l’espoir que la justice finirait par répondre à ses devoirs en reconsidérant les éléments de ce dossier, anciens et nouveaux, de manière à faire toute la lumière sur les commanditaires, les complices et les exécutants de ce crime afin, je cite : « que les Tchadiens fassent vivre le message de paix et d’unité nationale du docteur Outel Bono, au-delà de tous les clivages… » Commémoration-photo-2 L’ancien Premier ministre du Tchad, le docteur Fidel Moungar lui a également rendu hommage. Il a relaté la rencontre qu’il avait eue avec le docteur Bono alors que jeune bachelier, victime d’un blocage de l’administration tchadienne, il était contrarié dans ses études. Le docteur Bono, alors directeur de la Santé, avait déployé tous ses efforts pour lui permettre d’obtenir une bourse. « C’est grâce à lui que  j’ai pu être à mon tour le médecin que je suis aujourd’hui » nous a-t-il révélé. « Il avait un grand projet pour le développement de la médecine au Tchad », devait encore dire son Excellence Fidel Moungar. Le Groupe d’initiative de la commémoration s’est aussi spontanément exprimé, par les voix de Messieurs Antoine Bangui et Acheikh Ibn-Oumar. Antoine Bangui, a remercié les participants et a rappelé la contribution antérieure de l’association Survie qui avait organisé en 2003 une cérémonie similaire à l’occasion du 30ème anniversaire de cet assassinat. Antoine Bangui, qui a connu les débuts de la carrière du docteur Bono, a évoqué avec émotion le parcours politique de celui-ci, sa personnalité et son combat jusqu’à sa mort tragique et prématurée. Il a lancé un appel pour que son exemple soit une inspiration pour tous ceux qui luttent pour la cause des peuples, au Tchad et en Afrique. Monsieur Acheikh Ibn-Oumar, quant à lui, a rappelé qu’à l’initiative du défunt François-Xavier Verschave une lettre collective avait été adressée en 2003 à la mairie de Paris en demandant qu’une plaque commémorative de la ville de Paris rappelle la mémoire du docteur Bono à l’endroit où il a été exécuté. Il a exprimé le souhait que cette requête soit réactivée et devienne par son application l’expression concrète d‘un hommage accordé par la ville de Paris à notre compatriote. Il ajouté que des actions doivent également être menées en direction des autorités tchadiennes pour qu’un honneur similaire lui soit rendu au Tchad en baptisant de son nom une grande artère de notre capitale et une institution publique. Le fait de lui avoir dédié, en catimini, une obscure ruelle, dans un quartier périphérique, n’est pas suffisant. Ainsi son souvenir et son sacrifice demeureraient-ils vivants dans la mémoire des futures générations tchadiennes. Les participants se sont séparés en prenant l’engagement de multiplier et d’intensifier à l’avenir les actions visant à promouvoir le message du docteur Bono et de lui donner la place qu’il mérite dans l’histoire et le devenir de notre pays. Commencé à 09h30, la cérémonie, s’est terminée vers 11h. Fait le 28 août 2013 – Le Groupe d’initiative Bono7

2 réponses à “40è anniversaire de l’assassinat du Dr Outel Bono: compte-rendu de la commémoration

  1. je suis emu, personnellement, je n’ai pas connu un nationaliste et un courageux comme vous. Excellence Acheikh,Qu’Allah vous donne la force et la longue vie pour liberer le Tchad et donner la dignite au peuple tchadien. Bien sur avec vos amis tels que: Moungar,Bangui….

  2. Cher aine et parent, excellence Acheikh Ibni, un grand merci pour le partage de l’histoire du Tchad a nous les jeunes pour relever le defis, continuez ainsi que Dieu vous aide dans la quete de la paix, l’unite et le travail au Tchad.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s